Les communiqués

Les archives de Bernard Pivot entrent à l'Imec

13 novembre 2020

La plus célèbre figure de l’histoire des émissions littéraires, le créateur d'une nouvelle manière de parler de livre à la télévision française, confie ses archives à l’IMEC.

Journaliste et auteur, président de l’Académie Goncourt jusqu’en 2019, Bernard Pivot a crée le 10 janvier 1975, l’émission emblématique d’« Apostrophes ». Au cours de 724 séances, l’émission réussit à réunir une moyenne de 3 à 5 millions de téléspectateurs tous les vendredis soirs, durant quinze ans, sur la chaine d’Antenne 2. Certaines, restées fameuses, étaient consacrées à un seul écrivain comme Georges Simenon, Vladimir Nabokov, Marguerite Duras, Claude Lévi-Strauss ou Alexandre Soljenitsyne ; d’autres avaient comme invités Marguerite Yourcenar, Milan Kundera, William Styron, Alain Robbe-Grillet, Roland Barthes ou Umberto Eco. L’ensemble forme une « bibliothèque idéale » de la production éditoriale de cette époque. À partir de 1991 et jusqu’en juin 2001, l’émission renaît sous le titre de « Bouillon de culture » et s’ouvre au cinéma et au théâtre.

Les archives confiées à l’IMEC comportent notamment tous les dossiers de réalisation des émissions télévisées, ainsi que leurs textes-concept, des transcriptions d’entretiens, une correspondance générale avec les éditeurs et les auteurs et des dossiers spécifiques de polémiques, notamment avec Régis Debray, Maurice Druon, Roger Peyrefitte ou Jean-Edern Hallier.

Bernard Pivot a reçu le Prix de la meilleure émission mondiale de débats, décerné par la revue américaine Connoisseur pour la diffusion aux États-Unis de l’émission « Apostrophes » en 1990. L’entrée de ses archives dans les collections de l’IMEC contribue à constituer en œuvre le grand travail de « passeur de littérature » effectué par Bernard Pivot. Une œuvre qui appartient désormais à la mémoire culturelle nationale.