La collection de l'IMEC

Paul Hartmann (1907-1988)


            image for Paul Hartmann (1907-1988)

En 1926, Paul Hartmann fonda La Nuée bleue, sa première maison d'édition, puis édita sous son nom quelques années plus tard, grâce à Adrienne Monnier qui lui fournit l'idée de son premier titre, Carnets de poche, suivi de Poèmes dédiés aux amis français de Rilke. Le catalogue Hartmann, qui compte une centaine de titres, comportait des ouvrages de littérature française, des ouvrages pour la jeunesse et une série de beaux livres sur de nombreux pays. Paul Hartmann partit en 1939 pour Chambéry où il publia quelques titres dans la clandestinité. À la demande de Georges Duhamel, il dirige les éditions du Mercure de France de 1945 à 1958 (date à laquelle la maison d'édition du Mercure est vendue). De 1958 à 1960, il est directeur de fabrication chez Flammarion. Ensuite, il s'occupe de la création puis dirige le service des éditions de la VI section de l'École pratique des hautes études jusqu'en 1970. Durant les années 1970, il est chargé de l'illustration, de la mise en pages et des notes de 2 volumes encyclopédiques intitulés Les Ordres religieux, publiés par Flammarion en 1979 et 1980. De 1945 à 1967, il a également continué à diriger sa propre maison d'édition.

Description physique

9 boîtes d'archives ; 60 imprimés 3,55 ml

Producteur de l'archive

Editions Paul Hartmann

Modalité d'entrée

Fonds déposé par les ayants droit en 1996.

Présentation du contenu

Le fonds est constitué d'archives éditoriales (correspondance avec Berthold Mahn, Georges Duhamel, François Mauriac ou Henri Focillon notamment), de dossiers de fabrication avec une iconographie importante, d'éléments comptables, de catalogues et d'une partie significative des ouvrages publiés.

Conditions d'accès

Communicable

Relation avec d'autres fonds

Albin Michel

Mots-clés

  • Arts plastiques
  • Littérature
  • Photographie
Retrouvez la fiche et le plan de classement des archives 'Paul Hartmann (1907-1988)' .

Tout savoir sur les modalités pour consulter les archives de l’Imec.

Accédez au Portail des collections