La collection de l'IMEC

Bresner, Lisa (1971-2007)


            image for Bresner, Lisa (1971-2007)

Lisa Bresner ne fut pas qu'une jeune femme brillante et inventive, au parcours météoritique. Son premier manuscrit, Le Sculpteur de femmes, a été remarqué par Pascal Quignard, lecteur chez Gallimard, qui l'a défendu et publié en 1992, alors que l'auteur n'avait que vingt ans. Elle s'engagea ensuite dans l'écriture de plusieurs romans, parus à un rythme soutenu : en 1994, Ma tendre ennemie ; en 1995, Hong Kong souvenirs ; en 1996, La Vie chinoise de Marianne Pêche ; en 2000, Vingt-Trois délices. L'album d'un amateur ; en 2003, Pékin est mon jardin... Ayant appris le chinois dès l'adolescence, elle fit de nombreux séjours en Extrême-Orient (Chine et Japon). De retour en France elle enseigna le chinois et la calligraphie à Nantes, se mit à traduire de nombreux livres chinois, tout en se faisant une place dans le domaine de la littérature enfantine qu'elle aborda dès 1996, avec Quatremers le céleste chez MeMo. Actes Sud, puis Philippe Picquier sont alors devenus ses éditeurs. Lisa Bresner a également écrit des essais, joué dans des films, posé pour des publicités, réalisé elle-même des courts-métrages, comme Misako, qu'elle a tourné à Nantes en 2004. Elle a par ailleurs été pensionnaire de la Villa Médicis et de la Villa Kujoyama à Kyoto.

Description physique

39 boîtes d'archives ; 6 boîtes d'imprimés 17,25 ml

Producteur de l'archive

Bresner, Lisa

Modalité d'entrée

Fonds entré en 2010.

Présentation du contenu

Le fonds comprend de nombreux carnets avec dessins, les manuscrits de son oeuvre de romancière et de traductrice et de la correspondance. Un grand nombre de documents biographiques et de photographies complètent ces premiers ensembles ainsi que sa bibliothèque d'ouvrages en chinois.

Bibliographie

http://lisabresner.free.fr/menu.html

Mots-clés

  • Littérature
Retrouvez la fiche et le plan de classement des archives 'Bresner, Lisa (1971-2007)' .

Tout savoir sur les modalités pour consulter les archives de l’Imec.

Accédez au Portail des collections