La collection de l'IMEC

Renard, Jean-Claude (1922-2002)


            image for Renard, Jean-Claude (1922-2002)

Jean-Claude Renard entra en poésie en 1945 avec la parution de Juan, un premier livre empreint de cette spiritualité qui marquera son œuvre entière. Suivirent de nombreux ouvrages parmi lesquels Cantiques pour des pays perdus (1947), Haute-mer (1950), Père, voici que l'homme (1955), Incantation des eaux (1961), La Braise et la rivière (1969), Le Dieu de nuit (1973), La Lumière du silence (1978), 12 Dits (1980) et l'édition d'un choix de ses poèmes en 1987. Jean-Claude Renard, qui fut l'un des collaborateurs des Éditions du Seuil et des Éditions Casterman, est également l'auteur de plusieurs essais, dont Notes sur la poésie (1970), Notes sur la foi (1973), Le Lieu du voyageur : notes sur le mystère (1980), Une autre parole (1981), L'« Expérience intérieure » de Georges Bataille ou la Négation du mystère (1987) et Quand le poème devient prière (1987). Son œuvre, saluée par la critique, a notamment été couronnée par le Grand Prix de poésie de l'Académie française en 1988.

Description physique

72 boîtes d'archives ; 1106 imprimés 24,1 ml

Producteur de l'archive

Renard, Jean-Claude

Modalité d'entrée

Fonds entré en 1993.

Présentation du contenu

Le fonds comporte les manuscrits de l'œuvre, de la correspondances, des dossiers de presse et des archives iconographiques.

Conditions d'accès

Communicable

Mots-clés

  • Poésie
Retrouvez la fiche et le plan de classement des archives 'Renard, Jean-Claude (1922-2002)' .

Tout savoir sur les modalités pour consulter les archives de l’Imec.

Accédez au Portail des collections