La Programmation

Rencontres Agenda

Le 17 novembre 2018 | 14:30
IMEC, abbaye d'Ardenne, 14280 Saint-Germain-la-Blanche-Herbe

PETITE CONFÉRENCE | De la nécessité des Cabanes

Les Petites Conférences
Conception et présentation par Gilberte Tsaï
Production L’Équipée

L’étymologie du mot cabane veut dire « petite maison » c’est pourquoi on a pensé que les cabanes étaient à l’origine de l’architecture. Mais on ne fait pas des cabanes comme on construit des maisons en suivant des plans. Pour une cabane on se débrouille sur place avec ce que l’on a, on bricole avec des planches, des draps, de la ficelle. On trouve des chaises, des branches, un arbre tout entier et on invente un monde.

Les cabanes on s’y abrite et on y voyage. Elles nous protègent et nous exposent à la fois. Ces constructions sont souvent liées à la nature mais on en trouve aussi en ville dans des lieux un peu retirés, sous des arcades ou des ponts où les SDF peuvent espérer dormir en paix. Mais pour chacun ces cabanes sont des espaces précieux qui nous permettent de mieux vivre et cela à tous les âges. Nous avons tous besoin de construire des cabanes les enfants comme les adultes.

Gilles A. Tiberghien, commissaire de l’exposition Récits du Monde qui se tient actuellement à l’IMEC travaille entre philosophie, histoire de l’art et du paysage, récits de voyages et littérature.

 

Programme des Petites Conférences, saison 2018-2019

Œuvre de Tadashi Kawamata à Chaumont-sur-Loire

©DR

Rencontres Agenda

Informations pratiques

Samedi 17 novembre, 14h30
Gratuit et suivi d’un goûter
Abbaye d’Ardenne
14280 Saint-Germain-la-Blanche-Herbe

Réservation par mail : reservation@imec-archives.com

Les Petites Conférences

Un après-midi, les enfants peuvent aller à une école pas comme les autres. Ils y écouteront des adultes sérieux, qui les prennent au sérieux, et leur racontent des histoires d’autant plus merveilleuses qu’elles sont vraies. Elles voguent aux rives de l’inconnu, touchent au fantastique de la réalité, emmènent au cœur du monde et de son histoire.

Un spécialiste d’une matière ou d’un domaine accepte de s’adresser aux enfants à partir de dix ans, et de répondre à leurs questions. Philosophes, astronomes, mathématiciens, cuisiniers, musiciens, écrivains, danseurs… se prêtent au jeu. Ni les grandes questions (la vie et la mort, le juste et l’injuste, la religion, les frontières, le langage…), ni les espaces du savoir (de la fabrication du chocolat à la relativité du temps, de la vie dans les abysses de l’océan aux origines de la musique), ne sont étrangers au monde des enfants. Ils font partie de leur souci, formant un monde d’interrogations restant trop souvent sans réponses.

Les commentaire sont fermés.