Activités

Résidence

Kaoutar Harchi

18 août 2020 – 18 novembre 2020
© Bruno Arbesu

Kaoutar Harchi. Sociologue, chercheure
et romancière. Paris, 26 juillet 2017.
© Bruno Arbesu

Dans le cadre des résidences soutenues par le Centre National du Livre, l'IMEC accueille la sociologue et romancière Kaoutar Harchi à l'abbaye d'Ardenne. Auteure de trois romans dont "L'Ampleur du saccage" (2011) et "A l'Origine notre père obscur" (2014), publiés par les éditions Actes Sud, elle est par ailleurs, chercheure, rattachée au laboratoire du Cerlis (Sorbonne-Nouvelle / Paris Descartes).

Titulaire d'un doctorat en sociologie - Sorbonne Nouvelle (2014), sa thèse a porté sur les modalités de la légitimation littéraire des écrivains algériens de langue française en France (1945-2009), et a fait l'objet d'une publication très remarquée en 2016 aux éditions Fayard, "Je n'ai qu'une langue, ce n'est pas la mienne. Des écrivains à l'épreuve", préfacée par Jean-Louis Fabiani et nommé pour le prix Médicis Essai.

Dans le cadre de son séjour à l’IMEC, Kaoutar Harchi travaillera sur le fonds Taos Amrouche.

En partenariat avec Époque Salon du livre de Caen, cette résidence devait initialement se tenir de mars à mai 2020.

© Bruno Arbesu