Les Collections

Fonds

Vox, Maximilien(1894-1974)

Identification

Cote : VOX
Dates extrêmes : 1913-1975
Niveau de description : Fonds
Importance matérielle : 10 boîtes d’archives
Bibliothèque : Bibliothèque d’étude

Contexte

Producteur : Maximilien Vox
Notice historique/biographique : Éditeur et typographe français né à Condé-sur-Noireau (Calvados), Samuel Théodore William Monod, dit Maximilien Vox, fut très tôt attiré par les arts graphiques. Après la première guerre mondiale, il débute dans l’univers typographique en illustrant des œuvres célèbres (comme l’édition des œuvres complètes de Molière publiée en 1928). Il collabore à la revue de Charles Peignot (1897-1983), Arts et métiers graphiques, qui paraît de 1927 à 1939, et s’intéresse alors de plus près à la typographie d’art en étudiant les proportions de nouvelles lettres pour les frontispices et la mise en pages. Devenu professeur à l’École nationale supérieure des beaux-arts, il est, au début des années 1940, chargé de promouvoir la typographie : il crée alors l’Union bibliophile de France. De son village de Haute-Provence, Lurs, il poursuit sa fonction éditoriale (il avait déjà publié certains journaux, et notamment Micromégas, de 1936 à 1940, journal mensuel de Maurice Robert), imprimant dans son propre atelier des ouvrages comme le Testament d’un typographe (1960). De 1949 à 1964, après un passage à la direction des Éditions Denoël, il dirige les seize numéros hors série de Noël, publiés par la revue Caractère. Soucieux de voir la typographie se perfectionner, il invente une classification des onze grandes familles de caractères adoptée par l’Association typographique internationale en 1962 et il publie en 1963 Faisons le point, livre dans lequel sont rassemblés une centaine d’alphabets d’artistes typographes contemporains.
Modalité d’entrée : Fonds déposé par Sylvère Monod en 2006.

Contenu

Analyse : Le fonds comporte les livres de Maximilien Vox, ceux qu’il a traduits de l’anglais ainsi que les périodiques qu’il a dirigés ; des documents professionnels (notamment sur l’École de Lure) et des dossiers permettent de suivre les étapes de la réalisation des travaux d’illustration et d’édition (maquettes, esquisses…).
Accroissements : Fonds clos.

Plan de classement :
1. L’Homme de lettres
2. L’Illustrateur-graveur
3. Le Graphiste
4. L’Editeur
5. Le Typographe
6. Correspondance
7. Documents Wilfred Monod

Conditions d’accès et d’utilisation

Conditions d’accès : Communicable après accord IMEC
Langue : Français
Instrument de recherche : Inventaire, 2012.

Sources complémentaires

Renvois vers d’autres fonds de l’IMEC : Larousse, Le Seuil

Notes

Date de description : 2009-05-18
Date de révision : 2012-02-01
Catégorie : Éditeurs et métiers du livre
Thèmes : Traduction ; Édition ; Arts plastiques (sculpture, peinture, dessin, gravure…) ; Presse ; Typographie