Les Collections

Fonds

Pieyre de Mandiargues, André(1909-1991)

Identification

Cote : PDM
Dates extrêmes : 1940-1991
Niveau de description : Fonds
Importance matérielle : 127 boîtes d’archives ; 232 imprimés
Bibliothèque : Bibliothèque d’étude

Contexte

Producteur : André Pieyre de Mandiargues
Notice historique/biographique : Poète, essayiste et romancier, André Pieyre de Mandiargues entreprit dès 1934 l’écriture de ses premiers textes poétiques qui ne furent publiés en recueil qu’en 1961 sous le titre L’Âge de craie. Après la Seconde Guerre mondiale au cours de laquelle il publia son premier livre, Dans les années sordides (1943), il se lia avec André Breton et fréquenta les surréalistes, mais son imaginaire, empreint d’onirisme et d’érotisme, son écriture, à la fois précieuse et singulière, échappèrent néanmoins à leur influence. Également proche du milieu de la NRF de Jean Paulhan et Marcel Arland, André Pieyre de Mandiargues entretint des correspondances très suivies avec nombre d’écrivains. Dans ses nouvelles ou romans parmi lesquels Soleil des loups (1951), La Motocyclette (1963) ou La Marge (1967, prix Goncourt), l’auteur déploie un univers insolite, envahi de fantasmes où se mêlent des obsessions liées au désir et à la mort. Il écrivit également quelques pièces de théâtre, mais surtout de nombreuses études sur des peintres (Léonor Fini, De Pisis, Chirico, etc.), dont la plupart, avec des essais sur la littérature ou d’autres ‘choses vues’, ont été rassemblées dans les trois Belvédère (1958, 1962, 1971).
Modalité d’entrée : Fonds déposé par Sibylle Pieyre de Mandiargues en 2002.

Contenu

Analyse : Ce fonds présente un ensemble très riche de documents, manuscrits de l’œuvre, correspondances, écrits intimes, ainsi qu’une abondante iconographie. Les nombreux manuscrits, d’une écriture très soignée, souvent sur des papiers pelure de couleur, sans marge ou presque, se rapportent à l’ensemble de ses activités (poète, romancier, critique d’art, dramaturge et traducteur). En revanche, il existe peu de traces de brouillons de ces mêmes œuvres. C’est uniquement grâce aux nombreux carnets de notes, au contenu varié, que l’on trouve des ébauches de textes et poèmes. Ces carnets contiennent par ailleurs des notes et réflexions sur la littérature, des citations littéraires parfois réemployées, ainsi que des observations à caractère plus personnel. Enfin, un court journal de voyage en Italie complète la partie des archives consacrée à l’œuvre d’André Pieyre de Mandiargues. La correspondance très abondante entretenue avec de nombreux poètes, romanciers et artistes contemporains comme Léonor Fini, Nelly Kaplan, Joyce Mansour, Jean Paulhan ou Octavio Paz, donne un aperçu des échanges intellectuels de l’auteur. Enfin des documents biographiques, des dossiers de presse ainsi qu’un important ensemble de photographies de l’auteur, à différentes époques, viennent enrichir ce fonds.
Accroissements : Fonds clos.

 

Conditions d’accès et d’utilisation

Conditions d’accès : Communicable après accord IMEC
Notes sur la communicabilité : La consultation des journaux et carnets personnels nécessite l’accord du déposant.
Langue : Français
Instrument de recherche : Inventaire.

Sources complémentaires

Renvois vers d’autres fonds de l’IMEC : Alain Robbe-Grillet, Yves (de) Bayser, Guy Dumur, Jean Paulhan, Bona (de) Mandiargues
Bibliographie choisie : Esthétique de l’image, fictions d’André Pieyre de Mandiargues / Alexandre Castant.- Paris : Publications de la Sorbonne, 2001.
L’œil du poète, Pieyre de Mandiargues et la peinture / Simone Grossman.- Paris : Lettres modernes Minard, 1999.
Le mythe de la passante de Baudelaire à Mandiargues / Claude Leroy.- Paris : PUF, 1999.
L’appartement / Francesco Patriarca et Sibylle Pieyre de Mandiargues.- Filigranes Éditions, 2004.
Le Belvédère Mandiargues / José Pierre.- Paris : Biro : ArtCurial, 1990.

Notes

Date de description : 2009-05-18
Date de révision :
Catégorie : Auteurs
Thèmes : Littérature ; Théâtre