Les Collections

Fonds

Némirovsky, Irène(1903-1942)

Identification

Cote : NMR
Dates extrêmes : 1918-1996
Niveau de description : Fonds
Importance matérielle : 18 boîtes d’archives ; 69 imprimés
Bibliothèque : Bibliothèque d’étude

Contexte

Producteur : Denise Epstein, Elisabeth Gille, Albin Michel
Notice historique/biographique : Jeune romancière d’origine russe, chassée par la révolution bolchevique, Irène Némirovsky connut, dans la France des années trente, un grand succès avec des livres comme David Golder (1929), Le Bal (1930), L’Affaire Courilof (1933), Le Vin de solitude (1935), Jézabel (1936)… Au point que Paul Reboux voyait en elle une nouvelle Colette et que Les Nouvelles littéraires n’hésitèrent pas à la qualifier de «Joseph Conrad français». Ses nouvelles, contes et dialogues, souvent signés d’un pseudonyme, furent publiés dans de nombreuses revues littéraires. La plupart de ses romans décrivent principalement la vie des étrangers réfugiés à Paris pendant l’entre-deux guerres ; certains furent portés à l’écran comme Le Bal, interprété par Danielle Darrieux. Irène Némirovsky fut déportée à Auschwitz en 1942, où elle mourut. Après sa disparition parurent encore La Vie de Tchekhov (1946), Les Biens de ce monde (1947) et Les Feux de l’automne (1948), avant que son œuvre ne sombre dans un oubli presque total. La publication de Suite française (Denoël, 2004) est due à sa fille Denise Epstein qui l’a établie à partir du manuscrit de l’ouvrage en cours d’écriture au moment de l’arrestation de l’auteure. Ce roman a permis la redécouverte fulgurante d’Irène Némirovsky, et sa publication a rappelé les conditions tragiques de son arrestation et de sa déportation. Cette œuvre posthume a reçu le prix Renaudot 2004.
Historique de la conservation : Ces archives sont constituées de deux versements distincts : d’une part des archives conservées par Elizabeth Gille et Denise Epstein, filles d’Irène Némirovsky et d’autre part d’un ensemble issu des archives des Éditions Albin Michel.
Modalité d’entrée : Fonds déposé par les ayants droit en 1995 et par les Éditions Albin Michel en 2005.

Contenu

Analyse : Les archives comprennent les manuscrits de la plupart des romans et nouvelles d’Irène Némirovsky retraçant les différentes étapes d’élaboration de son œuvre sous forme de notes de travail, brouillons, dactylographies, épreuves, avec la particularité remarquable de révéler parfois un journal d’écriture étroitement mêlé au manuscrit. Les archives professionnelles, constituées de contrats, de lettres et parfois de la presse d’origine attestent de la place d’Irène Némirovsky dans l’actualité littéraire des années 20 et 30. La correspondance – familiale ou générale – ainsi que les documents biographiques témoignent surtout d’un contexte historique, celui de la déportation, auquel Irène Némirovsky n’a pas survécu.
Accroissements : Fonds clos.

 

Conditions d’accès et d’utilisation

Conditions d’accès : Communicable après accord IMEC
Langue : Français/Russe
Instrument de recherche : Inventaire.

Sources complémentaires

Sources internet : http://www.memorialdelashoah.org/upload/minisites/irene_nemirovsky/index.html
Renvois vers d’autres fonds de l’IMEC : Albin Michel, Pierre Brisson, Grasset et Fasquelle
Bibliographie choisie : La vie d’Irène Némirovsky, 1903-1942 / Olivier Philipponnat, Patrick Lienhardt.- Paris : Grasset : Denoël, 2007.

Notes

Date de description : 2009-05-18
Date de révision : 2001-05-15
Catégorie : Auteurs
Thèmes : Littérature