Les Collections

Fonds

Léger, Jack-Alain(1947-2013)

 

Identification

Cote : JAL
Dates extrêmes : 1960-2013
Niveau de description : Fonds
Importance matérielle : 38 boîtes d’archives ; 3 boîtes d’ imprimés

Contexte

Producteur : Jack-Alain Léger
Notice historique/biographique : De son vrai nom Daniel Théron, Jack-Alain Léger est entré en littérature sous le pseudonyme de Melmoth puis de Dashiell Hedayat. Passionné de rock et de culture underground, auteur et interprète de ses propres musiques, il reçut en 1969, dès son premier album, La Devanture des ivresses, le grand prix de l’académie Charles-Cros. Sous le nom de Jack-Alain Léger, il laisse, en quelques vingt-cinq livres, une œuvre brillante passant avec allégresse du pamphlet à l’autoportrait, de l’essai au feuilleton populaire, du burlesque au polar ou encore de la critique au roman d’aventure. Rien de ce qui fait la littérature ne lui échappe : il traduit notamment Bob Dylan (Tarantula), Leonard Cohen (L’énergie des esclaves) ou Tolkien (Les aventures de Tom Bombaldi). Jonglant avec les identités, troublant les genres, il connut en 1976 un succès international avec Monsignore, pochade et polar virtuose, traduit en 23 langues et adapté par Hollywood. En 1982, il remonte aux sources de sa souffrance et de sa mélancolie dans Autoportrait au loup, profonde introspection psychanalytique et littéraire, ne dissimulant ni ses accès maniaco-dépressifs ni son homosexualité. Écrivain maudit ou auteur à succès, son œuvre est pleine de rage, de nostalgie, d’ironie et d’amertume. Sous le nom de Paul Smaïl, Jack-Alain Léger écrit Vivre me tue (1997) et Ali le magnifique (2001), qui divise la critique, avant de faire scandale, en 2003, en se déclarant « islamophobe » lors de la publication de son pamphlet Tartuffe fait Ramadan. Dans Zanzaro Circus Windows du passé surgies de l’oubli – (2012), il est un clownesque héros qui invite le lecteur à le suivre dans ce cirque qu’aura été sa vie. Né à Paris le 5 juin 1947, Jack-Alain Léger s’est donné la mort le 17 juillet 2013.

Modalité d’entrée : Fonds déposé par les héritiers.

 

Contenu

Analyse : Le fonds est essentiellement composé des brouillons et manuscrits de l’œuvre littéraire de Jack-Alain Léger : romans, articles, travaux de traductions, scénarios et adaptations pour le cinéma et la télévision. Un dossier de presse relatif à la publication des ouvrages permet d’évaluer la réception de cette oeuvre. Le fonds comprend également une correspondance éditoriale et générale avec notamment Jacqueline de Romilly, Philippe Sollers, Bertrand Tavernier, Edmund White. Des documents biographiques, iconographiques, une petite discothèque personnelle et une bibliothèque d’étude complètent l’ensemble.

 

Conditions d’accès et d’utilisation

Conditions d’accès : Communicable sur condition de recherche
Langue : Français
Instrument de recherche : Répertoire (déc. 2013).

 

Notes

Date de description :
Catégorie : Auteurs