Les Collections

Fonds

Istrati, Panaït(1884-1935)

Identification

Cote : IST
Dates extrêmes : 1924-1996
Niveau de description : Collection
Importance matérielle : 54 boîtes d’archives ; 988 imprimés
Bibliothèque : Bibliothèque d’étude

Contexte

Producteur : Association des Amis de Panaït Istrati
Notice historique/biographique : Né en Roumanie, Panaït Istrati fit ses débuts à vingt ans comme rédacteur à Roumanie ouvrière, puis se lança dans une vie de voyage et d’errance sur les rives méditerranéennes et à travers l’Europe. Il découvrit l’œuvre de Romain Rolland en 1919, et se lia rapidement d’une intense amitié épistolaire avec l’écrivain qui ne cessa de l’encourager à écrire. En 1923, Panaït Istrati publia Kyra-Kyralina dans la revue Europe (fondée la même année par Romain Rolland) et écrivit la plus grande partie de son œuvre, notamment Les Récits d’Adrien Zograffi (1924-1935), pendant les dix années qui suivirent. En 1927, Panaït Istrati découvrit l’URSS et publia dès son retour en France Vers l’autre flamme (1929) qui dénonçait les abus du pouvoir soviétique. En 1930, il retourna en Roumanie où il écrivit de nombreux articles pour la presse ainsi que des traductions de ses propres textes en roumain.
Modalité d’entrée : Fonds déposé par l’Association des amis de Panaït Istrati en 1996.

Contenu

Analyse : Les archives déposées par l’Association contiennent tout ce que celle-ci a pu regrouper afin de nourrir les différents numéros des Cahiers Panaït Istrati (13 numéros publiés entre 1985 et 1996). Ces archives se trouvaient en France, en Roumanie ou en ex-URSS. Il s’agit parfois d’originaux mais le plus souvent de photocopies ; on trouve des manuscrits, des lettres reçues (souvent originales) d’Henri Barbusse, Pierre Mac Orlan, Victor Serge, Boris Souvarine (en français et en roumain) et de plusieurs maisons d’édition, dont les éditions Gallimard et Rieder. Un dossier de presse contenant des articles de et sur Panaït Istrati en français et en roumain, ainsi qu’un bel ensemble de photographies complètent ce fonds.
Accroissements : Fonds non clos.

Conditions d’accès et d’utilisation

Conditions d’accès : Communicable après accord IMEC
Langue : Français/Roumain
Instrument de recherche : Inventaire de la correspondance (2000) + bordereaux d’accusé de réception (1996-2000).

Sources complémentaires

Sources extérieures : Un ensemble d’archives de Panaït Istrati est conservé à la Bibliothèque nationale de Roumanie.
Sources internet www.panait-istrati.com

Notes

La collection complète des Cahiers Panaït Istrati se trouve à l’IMEC.

Date de description : 2009-05-18
Date de révision :
Catégorie : Auteurs
Thèmes : Littérature