Les Collections

Fonds

Boileau-Narcejac(1906-1989 et 1908-1998)

Identification

Cote : BNC
Dates extrêmes : 1933-2002
Niveau de description : Sous-fonds
Fonds d’origine : Lacassin, Francis (LCS)
Importance matérielle : 34 boîtes d’archives
Bibliothèque : Bibliothèque d’étude

Contexte

Producteur : Francis Lacassin
Notice historique/biographique : Boileau-Narcejac est la signature commune de Pierre Boileau et Pierre Ayraud, dit Thomas Narcejac. Théoriciens du genre policier et experts de la fiction de suspense, Boileau et Narcejac constituent dès 1948 le tandem vedette de la littérature policière française. A la Libération, Boileau, qui avait entamé dans les années trente une carrière dans les romans à énigme, recommence à publier, des feuilletons cette fois, notamment dans France Soir. Recruté par une toute nouvelle maison d’édition, Le Portulan, Narcejac propose un deuxième roman et un essai : Esthétique du roman policier : c’est en découvrant son nom dans cet ouvrage que Boileau prit l’initiative de rencontrer Narcejac. C’est en juin 1950 qu’ils décident de travailler ensemble. Leur premier écrit, L’ombre et la proie, est achevé en 1951 mais ce n’est pour eux qu’une simple maquette ; elle ne sortira d’ailleurs en librairie qu’en 1958, sous le pseudonyme anagrammatique d’Alain Bouccarèje. Leur deuxième roman en revanche, Celle qui n’était plus (1952), pourtant refusé par la plupart des maisons d’édition avant Denoël, démontre leur maîtrise du genre. L’adaptation cinématographique deux ans plus tard par Henri-Georges Clouzot sous le titre Les Diaboliques est un formidable succès. Dès lors, les deux hommes vont produire à un rythme soutenu, avec toujours le même schéma directeur : ‘le héros, pour eux, ne doit jamais se réveiller de son cauchemar’, comme l’a écrit le critique Michel Lebrun. Une trentaine de romans vont ainsi explorer les ressources du suspense, à la lisière du fantastique. Ils seront souvent adaptés au cinéma (de D’entre les morts = Sueurs froides d’Alfred Hitchcock en 1954 à Maldonne de Sergio Gobbi en 1968) ou à la télévision. Le tandem participe aussi à l’écriture de nombreux scénarios, dont Les yeux sans visage de Georges Franju. À côté de leurs nombreux écrits théoriques comme Le Roman policier (1964), on notera la création, en 1971, du personnage Sans Atout pour une dizaine d’aventures destinées à la jeunesse. Leur dernier roman écrit en commun, Le Soleil dans la main, paraît en 1990, un an après la mort de Pierre Boileau. Thomas Narcejac poursuit seul, signant toujours Boileau-Narcejac, jusqu’en 1998.
Historique de la conservation : Les archives de Pierre Boileau et Thomas Narcejac ont été données, selon leur volonté, à Francis Lacassin afin qu’il en assure la conservation et la valorisation. C’est donc Francis Lacassin qui a regroupé les dossiers, les a intitulés, commentés, en vue de l’édition des oeuvres complètes. Ses notes apportent des informations importantes sur la connaissance de l’oeuvre de Boileau-Narcejac.
Modalité d’entrée : Sous-fonds déposé par Francis Lacassin en 1998.

Contenu

Analyse : Les archives Boileau-Narcejac comportent les manuscrits de l’oeuvre publiée (avec quelques inédits) qu’il s’agisse des romans ou des nouvelles. Au travers des annotations, commentaires et corrections des auteurs en marge des feuillets, le processus d’une écriture à deux se révèle dans sa complémentarité. Les synopsis, scénarios et découpages techniques des textes adaptés ou créés spécialement pour le cinéma ou la télévision montrent les structures et thématiques d’une oeuvre qui a inspiré des cinéastes aussi divers que Georges Franju, André Cayatte, Henri-Georges Clouzot ou Alfred Hitchcock. Le théâtre et la radio sont également présents grâce aux dactylogrammes des dramatiques. Quelques archives iconographiques et des dossiers de presse, contenant des articles parus jusqu’en 2002, complètent le fonds.
Accroissements : Sous-fonds clos.

 

Conditions d’accès et d’utilisation

Conditions d’accès : Communicable après accord IMEC
Langue : Français
Instrument de recherche : Inventaire.

Sources complémentaires

Renvois vers d’autres fonds de l’IMEC : Pierre Faucheux, Hachette Livre, Librairie des Champs-Elysées / ‘Le Masque’, P.E.N. Club
Bibliographie choisie : Boileau-Narcejac : parcours d’une oeuvre / Jean-Paul Colin. – Amiens : Encrages, 1999
Quarante ans de suspens / Boileau-Narcejac ; éd. établie par Francis Lacassin. – Paris : R. Laffont, 1988-1990 (5 vol.)

Notes

Date de description : 2009-05-18
Date de révision : 2009-07-02
Catégorie : Auteurs
Thèmes : Littérature ; Cinéma ; Radio ; Théâtre