Les Collections

Fonds

Barbedette, Gilles(1956-1992)

Identification

Cote : BRB
Dates extrêmes : 1939-1991
Niveau de description : Fonds
Importance matérielle : 28 boîtes d’archives ; 688 imprimés
Bibliothèque : Bibliothèque d’étude/Bibliothèque d’éditeur

Contexte

Producteur : Gilles Barbedette
Notice historique/biographique : Romancier, critique et traducteur de l’anglais (Edmund White, Christopher Isherwood, Nabokov, etc.), Gilles Barbedette dirigea la collection ‘Littérature étrangère’ aux Éditions Rivages. Spécialiste de Vladimir Nabokov, il traduisit et publia en 1988 la correspondance de ce dernier avec Edmund Wilson, ainsi que Nicolas Gogol et L’Enchanteur, court roman où s’ébauche la future Lolita. Sa mort prématurée l’empêcha d’achever l’édition des œuvres complètes de Nabokov pour la ‘Bibliothèque de la Pléiade’. Gilles Barbedette fut également l’auteur de plusieurs romans – Le Métromane (1985), Les Volumes éphémères (1987), Baltimore (1991) – et d’un essai sur le roman, L’Invitation au mensonge (1989). Militant homosexuel, il participa à la création du mouvement de lutte contre le Sida, Aides, fondé par Jean Blancart et Daniel Defert. Un carnet tenu durant sa maladie, Mémoires d’un jeune homme devenu vieux (1993), a été publié après sa mort, par les soins de René de Ceccatty.
Modalité d’entrée : Fonds déposé en 1992.

Contenu

Analyse : Le fonds contient quelques archives concernant l’œuvre romanesque de Gilles Barbedette, dont son roman Baltimore, mais la majorité des archives se rapporte principalement à son travail de traducteur et de maître d’œuvre initial d’un projet d’édition des œuvres de Vladimir Nabokov dans la Bibliothèque de la Pléiade. L’ensemble documentaire ainsi constitué comprend des documents qu’il avait produits ou rassemblés au fil des ans sur Vladimir Nabokov : manuscrits de traductions, correspondance avec Vera Nabokov (veuve de l’auteur) et René de Ceccatty, Daniel Defert, plusieurs membres de la famille Gallimard, Hervé Guibert, Maurice Nadeau ou Edmund White, des dossiers préparatoires, des dossiers de presse (qui commencent en 1939) et des dossiers thématiques. Une correspondance de Nabokov, rédigée en français – attestant de l’importance de son séjour à Paris – ainsi qu’un ensemble iconographique enrichissent le fonds.
Accroissements : Fonds clos.

Conditions d’accès et d’utilisation

Conditions d’accès : Communicable après accord IMEC
Notes sur la communicabilité : Réserve de communication sur les carnets personnels.
Langue : Français
Instrument de recherche : Inventaire.

Sources complémentaires

Notes

Date de description : 2009-05-18
Date de révision :
Catégorie : Auteurs
Thèmes : Littérature