Les Collections

Fonds

Abirached, Robert (né en 1930)

 

Identification

Cote : ABI
Niveau de description : Fonds
Importance matérielle : 20 boîtes d’archives ; 120 imprimés

Contexte

Producteur : Robert Abirached
Notice historique/biographique : Robert Abirached est l’une des figures essentielles de la vie théâtrale de la seconde moitié du XXe siècle. Il a su mener de front une activité de critique dramatique, de professeur, d’écrivain et d’acteur politique. Compagnon de Jack Lang dès les débuts du Festival de Nancy, il joua un rôle majeur dans l’élaboration de la politique théâtrale française dès 1981. Né à Beyrouth, il intègre l’Ecole normale supérieure de Paris et obtient l’agrégation de lettres classiques dans les années 1950. Il a notamment publié Casanova ou la dissipation (prix Sainte-Beuve de l’essai, Grasset, 1961), La Crise du personnage dans le théâtre moderne (Grasset, 1978), Le Théâtre et le Prince 1981-1991 (Plon, 1992), et La Décentralisation théâtrale (4 volumes, éditions Actes Sud, 1992-1995). Par ailleurs, il a signé de très nombreuses préfaces et a participé à l’écriture de plusieurs ouvrages collectifs sur le théâtre. Critique dramatique depuis 1956, il a collaboré à Etudes et à la NRF où il succéda à Jacques Lemarchand en 1956 pour y tenir la chronique théâtrale jusqu’en 1971. Robert Abirached est aussi auteur de pièces de théâtre  et de romans. De sa carrière universitaire, on retiendra qu’il fut le créateur, en 1970, de l’Institut d’études théâtrales de l’université de Caen puis, à partir de 1987, professeur à l’université catholique de Louvain et à Paris X-Nanterre. Dans l’intervalle (1981-1988), Robert Abirached, grand serviteur de l’Etat fut directeur du Théâtres et des Spectacles au sein du ministère de la Culture de Jack Lang.
Modalité d’entrée : Fonds déposé en 2012.

Contenu

Analyse : Le fonds confié à l’IMEC comporte les manuscrits de ses ouvrages et de ses préfaces et collaborations à des ouvrages (accompagnés d’articles de presse parus lors de leur sortie), ainsi que les articles qu’il a publiés en revues ou dans Le Nouvel Observateur. A cet ensemble s’ajoutent des dossiers constituant – pour la décennie 1980-1990 – la chronique de la vie d’un directeur au ministère de la Culture. Des documents administratifs et politiques et des articles de presse se font l’écho des polémiques de l’époque en matière de politique culturelle. Enfin, une abondante correspondance vient compléter le fonds avec, notamment, des lettres de Pierre Oster, Gabriel Cousin, Antoine Vitez, Jean Vauthier, Marcel Arland, Pierre Jean Jouve, Georges Schehadé et Jacques Derrida.
Accroissements : Fonds non clos.

Conditions d’accès et d’utilisation

Conditions d’accès : Communicable après accord IMEC
Langue : Français
Instrument de recherche : Répertoire

Notes

Date de description : 2016-12-23
Date de révision :
Catégorie : Auteurs
Thèmes : Théâtre ; Critique