L'Institut

Communiqués

Les « Carnets intimes » de Taos Amrouche en librairies

Ces carnets, tenus entre 1953 et 1960, retranscrivent les questionnements et les sentiments de l’écrivain. Elle évoque l’écriture, sa passion pour les chants de Kabylie, son combat pour la renaissance de la langue berbère, ses moments heureux ou désespérés, sa liaison avec Jean Giono, la création et l’inspiration littéraires. Ces « Carnets » sont publiés en coédition Joëlle Losfeld/IMEC.
Les archives de Taos Amrouche sont conservées par l’IMEC.

Voir l’ouvrage

 

La Valorisation

Les commentaire sont fermés.

carnets_intimes_amrouche_nsl