L'Institut

Communiqués

Archives de Jean-Jacques Pauvert (8 avril 1926 – 27 septembre 2014)

Les archives de Jean-Jacques Pauvert confiées à l’IMEC reflètent son audace et sa liberté, manifestes dès les premiers livres sortis sous l’enseigne des Éditions du Palimugre (les Éditions Jean-Jacques Pauvert naîtront en 1948) : Montherlant et le marquis de Sade, dont la publication des Œuvres complètes, de 1953 à 1970, lui vaudra un procès retentissant auquel s’ajoutera le scandale de la publication d’Histoire d’O en 1954.
Il publie Malraux, Gide, Marcel Aymé, Raymond Queneau, lance Boris Vian, fait revivre Raymond Roussel, Oscar Panizza, Georges Darien… Son formidable esprit de découverte est bien illustré par le catalogue des Éditions Jean-Jacques Pauvert,  mêlant la célèbre collection « Libertés » dirigée par Jean-François Revel, les surréalistes, des auteurs classiques (les Œuvres complètes de Victor Hugo), des livres d’art ou encore des ouvrages humoristiques. Le Prix Goncourt obtenu en 1971 par L’Épervier de Maheux de Jean Carrière ne suffira cependant pas à sauver la maison de ses difficultés financières : elle sera absorbée par Hachette en 1973.

Voir la fiche du fonds Jean-Jacques Pauvert
Voir la fiche du fonds Hachette

Les Collections

Les commentaire sont fermés.

Couvertures de catalogues des Éditions Jean-Jacques Pauvert © Roger-Jean Segalat. Fonds Jean-Jacques Pauvert / Archives IMEC

Couvertures de catalogues des Éditions Jean-Jacques Pauvert
© Roger-Jean Segalat.