L'Institut

Communiqués

Le site HyperPaulhan est en ligne

Le site HyperPaulhan est ouvert. Il est désormais possible de consulter en ligne une partie de la correspondance de Jean Paulhan, conservées dans le fonds Paulhan de l’IMEC, en mode image et en mode texte. Deux périodes ont été retenues pour le rôle que Jean Paulhan a joué dans la vie littéraire de l’époque : 1925-1936, soit la conquête d’une influence croissante dans la vie littéraire, en particulier à travers la direction de La NRF, et 1950-1958 qui correspond à la reprise de La NRF aux côtés de Marcel Arland. Le projet, mené par Clarisse Barthélémy et Camille Koskas, a vu le jour grâce à un partenariat avec l’IMEC avec qui un accord de coopération scientifique a été signé en juin 2013.

Le projet est né de l’ambition d’utiliser le support numérique pour valoriser les très riches collections d’archives déposées à l’IMEC autour de Jean Paulhan et de naviguer au sein de ses correspondances, dont le caractère à la fois prolifique et éclaté (plus de 2500 correspondants recensés à l’IMEC) rend la consultation sur papier souvent délicate. La figure de Jean Paulhan, en raison des multiples réseaux dans lesquels il s’est inscrit, des importantes revues qu’il a dirigées et des nombreux débats intellectuels auxquels il a participé, donne un accès privilégié à la vie littéraire du XXe siècle : ses correspondances inédites révèlent la complexité des enjeux, mais se prêtent aujourd’hui tout particulièrement à cette structure numérique, qui permet de tisser des liens entre des lettres que les contraintes de l’édition papier impliquent de consulter par volume séparé.

On trouvera donc sur le site HyperPaulhan une première sélection de correspondances, en grande partie inédites (ou dont la version imprimée est épuisée), qui sera régulièrement complétée au fur et à mesure du travail de numérisation et de transcription. Images et textes y sont présentés ensemble, afin de ne pas perdre contact avec la matérialité de l’archive, dont les fonds sources sont systématiquement rappelés. Un moteur de recherche permet de procéder à de premières recherches. La prochaine étape du développement du site comprendra la mise au point d’outils de cartographie et de possibilités de recherches plus fouillées sur le corpus, grâce à l’indexation des mots-clés.

Ce projet est un partenariat Paris-Sorbonne, Labex Obvil, IMEC et Société des Lecteurs de Jean Paulhan.

Les Collections

Les commentaire sont fermés.

"Octobre 1927. Polémique au sujet d'Antonin Artaud exclu du mouvement surréaliste et rupture avec les surréalistes : Jean Paulhan envoie à André Breton ses témoins, Benjamin Crémieux et Marcel Arland, pour le provoquer en duel suite à la réception d'une lettre d'injures."  Fonds Jean Paulhan/Archives IMEC

« Octobre 1927. Polémique au sujet d’Antonin Artaud exclu du mouvement surréaliste et rupture avec les surréalistes : Jean Paulhan envoie à André Breton ses témoins, Benjamin Crémieux et Marcel Arland, pour le provoquer en duel suite à la réception d’une lettre d’injures. »
Fonds Jean Paulhan/Archives IMEC