L'Institut

Communiqués

La Bourse IMEC / Crédit Coopératif pour la recherche est attribuée à Ekaterina Odé

Soutenue par le Crédit Coopératif, banque de l’économie sociale et solidaire (ESS), cette deuxième édition de la « Bourse IMEC / Crédit coopératif pour la recherche » marque la volonté de l’IMEC de poursuivre sa politique de coopération professionnelle et scientifique auprès des jeunes chercheurs.
Cette bourse, fondée sur une invitation en résidence de 6 mois à l’abbaye d’Ardenne en Normandie et d’une dotation de 3.000 euros, est attribuée à un projet de recherche mettant en valeur l’œuvre et les archives d’Edgar Morin conservées à l’IMEC.
Ekaterina Odé, lauréate 2018, est doctorante en études cinématographiques et philosophie (ENS, SACRe, PSL). Son projet de recherche, conduit sous la direction d’Antoine de Baecque (historien et critique de cinéma) et de Jocelyn Benoist (professeur de philosophie), porte sur l’intérêt philosophique de la voix acousmatique au cinéma. Cette voix, dont la source est invisible, a été traitée de façon très singulière par Edgar Morin dans sa réflexion sur le septième art, et en particulier dans son ouvrage Le Cinéma et l’homme imaginaire.

À propos de l’IMEC
L’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC) préserve et met en valeur une collection exceptionnelle d’archives dédiée à l’histoire de la pensée et de la création contemporaine. Depuis sa fondation, l’IMEC contribue au rayonnement de la recherche sur la vie littéraire, éditoriale, artistique et intellectuelle. Association d’intérêt général, installée depuis 2004 à l’abbaye d’Ardenne, aux portes de Caen, l’Institut a pour vocation de pérenniser les fonds qui lui sont confiés et de les ouvrir, à travers une mission culturelle, scientifique et pédagogique, auprès d’un large public.

À propos du Crédit Coopératif
Le Crédit Coopératif est une banque coopérative. S’il exerce tous les métiers et expertises de banquier, sa vocation est de mettre ses compétences au service des acteurs d’une économie responsable, respectueuse des personnes et de leur environnement. Historiquement banque coopérative de personnes morales, son capital est apporté par ses clients qui cumulent ainsi la double qualité de client et sociétaire. Les entreprises et leurs groupements, les coopératives, les PME-PMI, les mutuelles, les associations et les organismes d’intérêt général constituent donc le socle de son sociétariat et détiennent la totalité des droits de vote qu’ils exercent selon le principe une personne = une voix. Aujourd’hui, les particuliers, grâce aux nombreuses innovations solidaires de la gamme Agir, sont eux-aussi de plus en plus nombreux à faire le choix du Crédit Coopératif.

 

Télécharger le communiqué de presse

L'Institut

Les commentaire sont fermés.

Ekaterina Odé