Les Collections

Carnets de recherche

Parmi les archives de Georges Duby

Georges Duby et Le Dimanche de Bouvines à l’IMEC

Ne l’oublions pas, 2014 a aussi marqué la commémoration du 800e anniversaire de la bataille de Bouvines où Philippe Auguste vainquit l’empereur Otton IV de Brunswick. Cet événement fut interprété comme l’un des actes fondateurs de « la nation France ».
En 1973, Georges Duby consacrait au Dimanche de Bouvines un livre magistral, publié chez Gallimard dans la collection « Trente journées qui ont fait la France ». En héritier de Marc Bloch et de l’école des Annales, il analysait à la fois l’événement lui-même, son interprétation et sa destinée dans la construction d’une mémoire nationale.
Dans le fonds Georges Duby conservé à l’IMEC (IMEC/DBY2), se trouve le manuscrit de l’ouvrage ainsi que la version dactylographiée et annotée à la main. Patrick Boucheron a récemment décrit comment ces deux états du texte montraient le travail de l’historien qui intègre « le temps présent dans le récit de l’histoire » (L’Histoire, n° 399, mai 2014). La première page du Dimanche de Bouvines contient l’incipit célèbre : « L’année 1214, le 27 juillet tombait un dimanche », ainsi que la phrase où Duby résume sa vision de l’événement historique : « Les événements sont comme l’écume de l’histoire, des bulles, grosses ou menues, qui crèvent en surface »…
Haut lieu du patrimoine médiéval, de la mémoire et de la création contemporaines, l’abbaye d’Ardenne conserve ainsi l’une des plus belles pages de l’école historique française du siècle dernier.

En savoir plus
Voir la description du fonds Georges Duby
Voir la présentation de la rencontre Les grands soirs #16. Georges Duby du mardi 13 octobre 2015
Voir le compte-rendu du colloque consacré à Georges Duby sur le site de la Fondation des Treilles

 

Les commentaire sont fermés.

Le Dimanche de Bouvines © Fonds Georges Duby / Archives IMEC

Le Dimanche de Bouvines
© Fonds Georges Duby / Archives IMEC